Test: Monster Hunter Generations

Posté par Heartless le 12 juillet 2016 - Catégories: ActusDossiersTests

logo2

Un an après Monster Hunter 4 Ultimate, il est enfin temps de repartir à la chasse avec un nouvel opus! Monster Hunter X (Cross) arrive donc dans nos vertes contrées après être passé par la case « changement de nom » pour devenir Monster Hunter Generations chez nous. Que penser de ce nouvel opus? Arrivera-t-il a nous émerveiller comme son prédécesseur? Toutes les réponses dans ce test complet réalisé à partir d’une version finale. 

Si vous avez vécu dans une grotte remplie de Giggis pendant les derniers mois, un petit rappel s’impose. Monster Hunter Generations, vous l’aurez remarqué, n’est pas un opus numéroté comme MH3U ou MH4U, dès son annonce en 2015, le jeu est décrit comme étant une sorte de spin-off, un melting pot de tout ce que Monster Hunter a pu offrir de meilleur depuis le premier épisode sorti sur PlayStation 2 en 2004. Le postulat de départ est donc simple: quatre générations réunies, quatre villages, quatre monstres emblèmes, quatre styles de gameplay différents pour une expérience unique aussi bien pour les vétérans (comme moi) ou pour les nouveaux venus. Mais Monster Hunter Generations rend-il vraiment un hommage vibrant à notre série favorite?

MHG_CGintro

(Gêné)rations

Vous commencerez votre aventure dans le doux village de Bherna, clairement inspiré des paysages alpins avec ses pics enneigés surplombant des prairies verdoyantes. Ici, on ne s’encombre pas d’un didacticiel scénarisé sur un bateau à grand renfort de cinématiques CG, le début est abrupte, à l’ancienne, et vous rencontrerez directement tous les personnages du village qui vous accueilleront à grand renfort de dialogues indiqués par de voyantes bulles jaunes et rouges. Vous retrouverez vite vos marques dans Bherna, puisque le village propose tout ce dont un chasseur aura besoin. Et après, qui dois-je sauver? Quelle menace plane sur Bherna? Pas grand chose en vérité, s’il existe bel et bien un scénario dans le jeu, celui-ci se fera infiniment plus discret que dans Monster Hunter 4 Ultimate. Vous retomberez donc en 2009 dans Monster Hunter Freedom Unite où vous enchainiez les quêtes sans réel but ce qui constitue un hommage réussi d’un certain point de vue.

YukumoMais très vite, vous aurez accès aux autres villages du jeu que sont Kokoto de la première génération, Pokke de la seconde et Yukumo de la troisième. Ah nostalgie quand tu nous tiens, ils me manquaient ceux-là! C’est véritablement un plaisir de retrouver ces lieux si vous avez joué aux précédents opus, les personnages originaux et les musiques y sont même conservées pour renforcer encore plus l’émotion des retrouvailles. Mais où sont passés Minegarde, Jumbo, Moga ou Loc Lac? Rassurez-vous, si vous ne visiterez pas ces endroits dans Monster Hunter Generations, vous en entendrez largement parler! Les PNJ du jeu proviennent de tout l’univers Monster Hunter créé à ce jour, et ils apparaitront dans les villages au fur et à mesure de votre progression afin de vous faire part de leur état d’âme ou pour vous donner une quête. La nostalgie est d’ailleurs poussée dans ses derniers retranchements puisque les noms de certaines quêtes sont directement repris des opus originaux, un clin d’oeil sympathique.

Les villages ne sont pas les seuls éléments repris des anciens opus puisqu’en plus de la Frontière Jurassique -cette nouvelle zone dangereuse couverte de fougères géantes- vous retrouverez tout un tas d’anciennes zones de chasses renommées pour l’occasion. Les Collines Verdoyantes, le Marais, les Pics Brumeux ou encore la Crête arctique font leur grand retour avec de nombreuses modifications plus ou moins réussies histoire de coller avec le gameplay vertical apporté par la quatrième génération. En plus de ceux là, la majeure partie des zones de MH4U seront de retour dans cet opus et vous permettra de vous rendre compte de tout le chemin parcouru en terme de qualité d’environnement depuis 12 ans. Car la nostalgie, c’est bien, mais ces pièces rapportées font aujourd’hui pâle figure devant les standards actuels (on se demandera l’utilité du Marais).

MHGen_Art_(Deviant)_Thunderlord_ZinogreGénération spontanée

Cross-over oblige, Monster Hunter Generations propose un bestiaire tout à fait impressionnant rendant encore une fois hommage à plus d’une décennie de créatures en tout genre. Attardons-nous sur les Quatre Condamnés qui font du jeu le premier à introduire non pas un mais plusieurs monstres emblèmes! Une courte présentation s’impose.

– Le Glavenus: Classé dans la catégorie des « Wyverne (terre) », le Glavenus utilisera sa queue tranchante pour vous attaquer sans relâche. La variété et la puissance des coups du monstre associés à son design réussi vous offriront de bonnes frayeurs.

– Le Mizutsune: Ce Leviathan utilisera des bulles pour vous attaquer, ses mouvements uniques et élégants compliqueront le combat mais rien d’insurmontable!

– Le Gammoth: La Bête à crocs géante vous attaquera dans la Crête Arctique, dommage que ce ne soit principalement qu’un gros sac à PV…

– L’Astalos: Prenez un Rathalos et électrifiez-le, vous obtiendrez ce monstre pas forcément mémorable mais dont les armes sont plutôt utiles.

Vous l’aurez compris, la quantité ne fait pas forcément la qualité et seuls la moitié des quatre bestioles sort réellement du lot et vous fera frissonner lors de vos premières chasses. Un autre défaut de Monster Hunter Generations est l’implication scénaristique quasi-nulle des Quatre Condamnés, car mis à part le Glavenus (et encore), on assiste là à un énorme retour en arrière depuis l’épisode précédent et ces bestioles passeront -presque- inaperçu dans le bestiaire. Et ce n’est pas non plus la disparition totale des cinématiques d’introduction des monstres qui améliorera la chose. En parlant du bestiaire, si on passe outre la disparition des monstres géants -mis à part le lugubre Nakarkos et sa collection d’osselets- et celle des sous-espèces, on se retrouve devant une collection de monstres plutôt confortable.

MHGen-Amatsu_Render_001

L’introduction des monstres exotiques et des hyper-monstres sont aussi une façon d’apporter un vent de fraîcheur sur la série. Les monstres exotiques sont en fait une nouvelle sorte de sous-espèces ultra puissante arborant un design un peu différents des monstres de bases en plus d’un moveset revisité, vous pourrez les affronter moyennant des tickets obtenus via streetpass ou via achat in-game. Il existe 12 monstres exotiques à affronter dans le jeu et donc 12 tickets différents, parmi eux se trouvent le Yian Garuga Oeil-mort, le Tigrex Griffe-sombre ou l’Uragaan Roi-cristal. Les hyper-monstres quant à eux sont encore une fois des monstres surpuissants -un peu comme les monstres Apex- qui seront entourés d’un voile sombre et qui vous permettront de créer des armes et des armures encore plus puissantes. Monster Hunter Generations n’a donc pas vraiment à rougir face à ses prédécesseurs d’un point du vue du contenu et vous garantira de bonnes centaines d’heures de plaisir.

PokkeDé-Generations

Passons ensuite aux plus gros remaniements de cet épisode, si Monster Hunter 4 Ultimate proposait pour la première fois de s’envoyer en l’air avec l’introduction du gameplay vertical, Monster Hunter Generations va plus loin en complétant celui-ci d’un choix de Styles de chasses et d’Arts de chasse. Les Styles de chasses sont au nombre de quatre et permettront de choisir entre différentes possibilités de gameplay. Le style Guilde ravira les fans de la premières heures en conservant à l’identique le gameplay des précédents opus tandis que le le style Voltigeur et son moveset basé sur les coups aériens permettra de monter sur les les monstres plus facilement (on peut d’ailleurs désormais frapper sur le monstre quand quelqu’un le monte pour aider son collègue). On ne peux que vous conseiller de jouer en Bushido, tant ce style concentré sur l’esquive se montrera jouissif et sur-efficace si vous êtes un habitué de la série. Le Style Guerrier quant à lui permet de s’équiper de trois Arts de chasse et se montrera tantôt très agressif tantôt très penché soutien. Les aficionados pourront crier au scandale autant qu’ils le voudront, ce système de Style de chasse est réellement bien pensé et permet de varier vos parties en changeant régulièrement de gameplay et en personnalisant votre style de combat à votre guise.

Hunter_Sword_and_Shield_1457018461Cependant, on ne peut pas en dire autant concernant les Arts de chasse qui sont en fait ni plus ni moins que des techniques de chasses spéciales (librement inspirées de Monster Hunter Frontier). Si l’apport offensif ou défensif pendant vos chasse n’est pas malvenu en soit, ces Arts de chasse posent une question de fond par rapport à l’orientation générale de la série. Car non, les Arts de chasse ne font pas dans la dentelle en vous proposant une myriade de coups spéciaux aussi stylés les uns que les autres, à grands coups de lame d’énergie, de laser ou d’autre explosion gigantesque qui feront le ménage dans le popotin des pauvres Yian Kut-Ku que vous croiserez, et ceci d’un simple clic sur l’icône correspondante. On est très loin de l’esthétique écolo-chasseur-cueilleur de Monster Hunter 3 Tri par exemple, et Monster Hunter Generations se rapprochent plus de ce que l’on peut attendre d’un jeu vidéo grand public actuel en terme d’exubérance esthétique. On vous laisse le soin de juger par vous même mais de notre côté, ce n’est clairement pas de bonne augure pour la série.

Annoncée comme la feature kawaii de cet épisode, le mode Miaroudeur où vous pourrez incarner un Felyne se montre plus ou moins dispensable, même si les petites boules de poils ont quelques avantages comme neuf vies ou des capacités de soutien plus variées que les chasseurs, on a connu des chasses plus passionnantes. Le mode miaroudeur reste toutefois quasi-obligatoire dans la progression puisqu’il permettra de débloquer bon nombre de bonus à la ferme, comme la ruche, avant de tomber dans l’oubli.

m04

Mais Monster Hunter Generations se veut aussi novateur sur un autre point et pas des moindres puisqu’il en profite aussi pour revoir complètement son système d’affichage de statistiques des armes ainsi que leur système d’amélioration. Concrètement, vous serez surpris d’apprendre que toutes les armes de départ débuteront avec une puissance de 70, et ceci quelque soit son type, une Grande épée de départ aura donc la même valeur affichée qu’une Epée & Bouclier ou qu’un Insectoglaive. Une curiosité qui rappellera Monster Hunter Portable 3rd sorti à l’époque sur PSP et qui utilisait un système similaire. Une fois le choc passé, vous vous rendrez compte qu’en pratique, cela ne change pas grand chose et que vous vous concentrerez toujours sur les mêmes attributs que précédemment lors du choix de votre outil.

Mais là ou la pilule pouvoir passe un peu plus mal, c’est lorsque l’on se penche sur le nouveau système d’amélioration d’arme. Toutes les armes ont désormais un niveau (1,2,3, etc) et progresseront via un système semblable à l’amélioration des Kinsectes de Monster Hunter 4 Ultimate. Pas de gros bouleversement en vue me direz-vous, sauf que les embranchements de chaque arme ne seront pas dévoilés avant d’atteindre un niveau suffisant ce qui complique grandement toute vision à long terme de développement d’une arme à moins d’utiliser une soluce. Une chose est sûre, le gameplay de Monster Hunter Generations ne vous laissera pas indifférent et sera un bon sujet de discussion entre chasseur.

3d74c8e86743b4b6f32fe780f3f58893Ge n’ai plus de rations

Avec un moteur graphique directement repris de son prédécesseur Monster Hunter 4 Ultimate, Monster Hunter Generations ne surpris pas ou très peu. Les défauts et les qualités sont donc les mêmes et c’est d’autant plus vrai que beaucoup de contenu se retrouvent à l’identique. Accueillez donc à nouveau dans vos mirettes ces belles étendues baveuses, ces aplats de textures répétés ostensiblement, l’affichage des ombres à peine pixellisé avec joie et même un peu de clipping par ci par là.. On ne trouvera par contre pas grand chose à redire de la plupart des textures et des animations des monstres qui sont toujours aussi impressionnantes pour la machine et qui tranchent toujours autant par rapport au reste de l’environnement (mention spéciale pour les Quatre Condamnés). On ne saurait que vous conseiller de jouer sur New 3DS puisque le jeu propose une petit boost graphique et de framerate pas désagréable par rapport à la 3DS classique en plus de faire profiter de ses boutons supplémentaires pour déclencher les Arts de chasse. On vous en parlait dans notre aperçu, Monster Hunter Generations a fait le choix de céder aux sirènes de la surenchère graphique en revoyant intégralement ses effets tels que le sang, la prise de potion, les éléments, etc. Et encore une fois une question de fond se pose et ce sera à vous de savoir si ce virage dans la direction artistique vous convient ou pas.

Mizutsune_1457018463

Côté musical, la série retrouve son exemplarité de toujours avec de magnifiques thèmes musicaux -comme celui du Mizutsune– avec l’utilisation d’une myriade d’instruments allant de la guitare électrique au synthé en passant par des instruments traditionnels japonais. L’habillage sonore n’est pas non plus en reste et se révèle lui aussi toujours aussi réussi, les cris des nouveaux monstres suintent de réalisme et il est vivement conseillé de jouer avec un casque pour une expérience optimale. Un vrai régal pour les oreilles à défaut d’être un régal pour les yeux. 

Le Multijoueur est bien évidemment de la partie et propose de jouer en multi local et online comme Monster Hunter 4 Ultimate, dont il reprend d’ailleurs la plupart des options réseaux. Le système de chat est donc toujours aussi bancal et il vaut mieux faire passer ses échanges verbaux par d’autres biais. Le lag sera au bien entendu au rendez-vous si votre connexion est moyenne mais dans la plupart des cas les parties en lignes se dérouleront sans le moindre accrochage. Les quêtes du Grand-Camp vous réserveront un challenge relevé et un mini-scénario centré sur une mystérieuse hydre, de quoi vous faire frissonner dans votre fauteuil si vous prenez la peine de lire tous les dialogues. Signalons d’ailleurs que la VF est de bonne qualité malgré quelques coquilles et non-sens, les références à la pop-culture y sont nombreuses (Jurassic Park et ses scènes cultes) et on sent que les traducteurs s’y sont donné à coeur joie pour vous immerger complètement dans l’univers de Monster Hunter Generations.

tumblr_nvkqp9j81Y1ruxn67o1_1280

Conclusion

Monster Hunter Generations, de part son titre, vise clairement à rassembler toutes les générations de chasseurs sous une même bannière: celle du plaisir de la chasse aux monstres. Jouant à fond la carte de la nostalgie, il saura rassembler les anciens comme les nouveaux chasseurs en les plongeant dans les lieux les plus emblématiques de la série. Cependant, quand Monster Hunter Generations fait un pas en avant, il en fait aussi deux en arrière en se reposant trop sur cette nostalgie omniprésente pour proposer au final une espèce de méli-mélo -parfois indigeste- des différents épisodes de Monster Hunter. L’opus marque un tournant dans la série en faisant des choix artistiques osés, et qui feront peut être partie de la future identité visuelle de la franchise. Monster Hunter Generations est aussi la preuve de l’essoufflement d’une série un peu trop ambitieuse sur la portable de Nintendo, et il est peut être temps pour la franchise de voguer vers de nouveaux horizons.

Monster Hunter Generations n’est cependant pas un mauvais jeu, loin de là, il est juste antinomique en beaucoup (trop) de points. Son contenu dalamaduresque garantira une durée de vie énorme et les nouveautés de gameplay sont d’autant plus bienvenues à cause de sa ressemblance avec son prédécesseur Monster Hunter 4 Ultimate avec qui il partage tout l’aspect technique. Finalement, ce qui manque à Monster Hunter Generations, c’est peut être tout simplement une âme. 

15/20

Test réalisé sur une version finale du jeu, 50h de jeu environ.

L’autre avis de nos rédacteurs:

Douce amertume que ce Monster Hunter Generations. Si d’un côté il apporte des nouveautés extrêmement bienvenues, tel les arts, ou encore de nouveaux monstres (exotiques ou non) tout à fait intéressants (à l’exception du boss final), il porte aussi en lui des tares absolument incroyables, des écueils qu’avait su éviter avec brio Monster Hunter 4 (Ultimate). Ainsi, la construction scénaristique du jeu est complètement inexistante, au point de nous renvoyer à l’ère Monster Hunter Freedom Unite. Cette absence de scénario rend la présence de pas moins de 4 villages venus tout droit des anciens opus complètement inutile, hormis pour un fan-service extrêmement lourd. Cela fait que le jeu intègre le solo le moins passionnant qu’il m’ai été donné de voir, en ayant fait la quasi-totalité des épisodes depuis MHFU (à l’exception donc de MH3rd jamais sorti chez nous).

Pire, bien pire, le jeu intègre un, à ma connaissance, tout nouveau système d’amélioration des armes. Fini la planification à l’avance, il va s’agir ici de faire monter les niveaux de votre arme avant de pouvoir l’améliorer. C’est  de très loin la pire idée du jeu. Cela brise complètement le sentiment de progression, alors que nous pouvons faire tout le solo juste en… Montant les niveaux de l’arme de base. Littéralement. il s’agit, pour moi, du plus gros défaut du jeu. Cela dit, il y a une chose que MHG fait mieux que tout ce que j’ai pu voir, ou plutôt entendre, de toute la série principale. L’OST du jeu est tout simplement magique, et je vous invite à écouter ne serait-ce que la réorchestration du village de Pokke, tout simplement fantastique. Au final, MHG possède un bestiaire et un gameplay en combat en béton armé. Tout le reste, à l’exception de l’OST, laisse à désirer, et témoigne probablement d’une chose. La série tourne en rond.

Il serait peut-être temps de la laisser en jachère quelques années, voir de changer de plate-forme, parce qu’à moins que Capcom ne me prouve le contraire, la 3DS a maintenant montré tout ce qu’elle pouvait donner pour MH. Le symbole de ce manque d’inspiration, c’est la nouvelle zone, Frontière Jurassique. Une zone aussi fade, aussi mal construite, aussi… Quelconque, ne devrait pas faire partie d’un MH « nouvelle génération ». Dommage. 14/20

– Saurus No Haineko


26 commentaires sur “Test: Monster Hunter Generations

  1. RAYZORX09 dit :

    Il s’annonce très bon, même si le nouveau système d’amélioration des armes s’annonce chiant.
    Merci pour ce super test, comme toujours ! 😊

  2. SpiderPoulet dit :

    « Monster Hunter Generations est aussi la preuve de l’essoufflement d’une série un peu trop ambitieuse sur la portable de Nintendo, et il est peut être temps pour la franchise de voguer vers de nouveaux horizons. »
    +1000

    1. RAYZORX09 dit :

      Cette phrase est très juste, il est temps que MH sorte sur une console digne de ce nom !

  3. Saurus no Haineko dit :

    Pour ceux que ça intéresse, mon avis a été fait sur la même longueur que Heartless, à savoir une partie d’environ 50 heures.

  4. Snarck le Hunter dit :

    Malgré la trop grosse dose de retour aux sources et le fait que la plupart des rares nouveautés aient un succès mitigé, on peut dire que ce jeu s’annonce lourd et surtout… qu’est-ce qu’on en a bavé pour avoir une localisation !!!
    Sinon, très agréable à lire comme toujours, beau boulot les gars !
    Et cette phrase : « Finalement, ce qu’il manque à Monster Hunter Generation, c’est peut être tout simplement une âme. » Je me suis cru en pleine chasse au rathalos épique 0_0 !

  5. Louhry dit :

    je suis perplexe…

    Possédant le jeu depuis hier et ayant joué jusqu’à 4h du mat pour me faire un avis, je trouve que cet opus est en dessous de son prédécesseur sur bien des points,

    -La technique tout d’abord, clairement. après avoir lancé les deux épisodes à la suite pour vérifier, car je n’arrivais pas à le croire, il s’avère que le générations est moins fluide que le 4U, si si, et ce même sur une new 3ds. Ca m’a véritablement sauté aux yeux, et pourtant je m’en moque d’habitude.

    -l’esthétique ensuite, je trouve le nouveau village et la nouvelle zone, comme le dit le test, complètement loupés, c’est bien simple l’avais parfois l’impression d’être en quête aléatoire sur le 4U tellement cette zone est fade. Les effets visuels, comme prévu, ne me conviennent pas non plus, beaucoup trop flashys.

    -les Style, très fun et dépaysants au début, s’avèrent plutôt comme une façon de varier les plaisirs lors d’un farm intensif, car au vu des contraintes de gameplay que chaque style impose, comme l’annulation de la charge pour la gS avec le style voltigeur, on se dit que rien ne vaut le bon style guilde au final.

    Les arts, quant à eux, apportent une certaine folie visuelle, mais ne sont vraiment pas très utiles, surtout les arts « neutres » comme l’art de la stamina infinie lors d’une fuite.

    Je vais continuer à jouer pour voir si mon premier avis ne s’atténue pas avec le temps, mais je sens que mon âme d’ « écolo-chasseur-cueilleur » va très vite revenir sur le 4U, voire sur le 3U, le meilleur à mes yeux, tant cette débauche de surenchère visuelle va m’écoeurer…

    Si vous lisez pas ce pavé, vous avez raison, ça n’est que du défouloir primaire de fan un peu déçu.

    1. Saurus no Haineko dit :

      « -les Style, très fun et dépaysants au début, s’avèrent plutôt comme une façon de varier les plaisirs lors d’un farm intensif, car au vu des contraintes de gameplay que chaque style impose, comme l’annulation de la charge pour la gS avec le style voltigeur, on se dit que rien ne vaut le bon style guilde au final. »

      Autant pour le reste j’suis d’accord, autant ça c’est plus par flemme de changer tes habitudes qu’autre chose. Y a moyen de faire de très jolies choses selon les styles et perso, j’arrive plus à me passer du Katana en Bushido (Alors qu’avant, bah je m’étais dis comme toi « C’est gadget, le style Guilde reste au dessus »)

      1. Saurus no Haineko dit :

        Et pourtant en Katana Bushido, tu n’as plus le coup final de la Fouguentaille. 😛

        1. Louhry dit :

          ouais le bushido est classe, mais il y a des contraintes pas cohérentes, comme avec le katana justement, okay qu’ils retirent la fouguentaille finale, ça se comprend, mais pourquoi on ne peut plus faire le dash que du côté gauche désormais?

          Par contre avec le fusarb lourd c’est clairement une nouvelle façon de jouer trop plaisante, vu qu’après chaque esquive réussie on recharge automatiquement. les détracteurs de cette arme ne pourront plus se plaindre de son gameplay trop lourd avec ça.

          1. Saurus no Haineko dit :

            C’est marqué que du côté gauche, mais tu peux le faire à droite aussi. Tu peux juste plus le faire derrière. Ce qui est cohérent avec le Bushido vu que c’est le style du risque ^^

  6. Daraen Hunter dit :

    mmh MHG ses bien mes au moins bien (point positif) nouveau monstre des art wtf et un felyne controlable (point négatif) répétitif gameplay defois chiant dsl du mot amélioration d’arme et d’armure plus dur plus ses du MH4U et du MHFU sa na aucun sens je trouve plus sur 3DS ses graphisme sont a leur maximum mais si il le ferais sur pc les graphiste serais 10 fois ou meme 1 000 fois mieux plus fluide et plus de joueur aussi se serais bien sa se serais cool voila mon avis

  7. MaxYukumo dit :

    15/20… ca m empêche pas de faire le concours ou de m acheter un tee-shirt Uniqlo si je perds !!!!! xD

    1. Saurus no Haineko dit :

      C’est une bonne note 15/20.

      1. MaxYukumo dit :

        Mmh… voui quand même 😉 😛

  8. Astaroth dit :

    Honnêtement, je ne sais pas encore si je vais me le prendre. Je n’ai pas eu de hype spécifique pour celui-ci et je n’ai pa

    1. Astaroth dit :

      Argh foutu clavier hyper sensile !

      Honnêtement, je ne sais pas encore si je vais me le prendre. Je n’ai pas eu de hype spécifique pour celui-ci et je n’ai pas eu l’impression d’avoir assez joué à MH4U. Autant ç’aurait été Stories, je me serais rué dessus, autant là… Je sais pas.
      Je verrai avec le temps 🙂

      (en plus j’ai commencé Dark Souls I aussi, ça joue peut-être…)

        1. Astaroth dit :

          Je suis mort à la paroisse juste avant d’atteindre un feu je crois xD

  9. Lumpen dit :

    Honnêtement je suis déçu , Monster Hunter 3 a était honnêtement le jeu ou j’ai passer pas mal de bons moment , mais cette volontés de rester sur , excuser moi du terme  » Des consoles de merdes » m’exaspére , A quand un monster Hunter digne de ce nom sur pc ? Ps / xbox ? J’achette tout de suite ! Ras le cul d’un jeux d’une grande qualités sur un support qui fait en sorte que le jeux soit au mieux d’une piétre qualités , au pire une bouillis de pixels , Si cela continue nous aurons des Mobiles hunters. Les fans ne souhaitant pas que Mh va sur d’autre consoles sont des enfants n’ayant pas les moyens de s’acheter une autre console

  10. Bizarr dit :

    Un petit coucou à Angeal et à Heart’ d’un ancien.. 😉
    J’aimerai bien y jouer, en 2016 c’est plus possible de jouer sur console portable…

  11. Théo dit :

    Bonjour à tous.

    Tout d’abord j’ai moi aussi été déçu par ce MH. C’est clairement un test de gameplay en vu de faire MH5. Bref, j’espère qu’ils vont arranger tout ça dans le futur.

    Ensuite, pitié les gars, arrêtez de rager sur le fait que MH sorte sur 3DS. Le marché de la console portable au Japon est énorme. Déjà qu’ils ajoute un online seulement pour nous petits occidentaux. De plus, la 3DS est largement capable de mieux en terme de graphisme, c’est juste que capcom à la flemme de bosser dessus. Je rêve moi aussi d’un MH sur PS4 mais si ils ne bossent pas plus les graphisme je ne vois pas l’intérêt. Bref, je voulais juste apporter quelques précisions.

    Sur ce, bonne chasse!

    1. ironbobbi dit :

      Je fais partie des heureux avec ce MH generation. C’est certe pas l’effet de MH4.
      Mais c’est un vrai plaisir de jouer un chasseur « scientifique » et de pouvoir repartir dans de vieilles régions connues.
      Par contre la 3DS est sur les genoux avec MH. Et cet épisodes à les défauts de ses qualités. Le fait d’avoir autant de village, de monstre, de set d’armure… etc la cartouche arrive à saturation en mémoire, Et la 3DS peine à décompresser tout ça.
      Mais perso, j’excuse tout ces défauts juste pour le côté fan apporté 🙂

      Au japon, le marché des consoles portables régresse la sortie d’un MH, d’un DQMJ vont faire ressortir un peu les consoles de chez eux. Mais quelques semaines après, les 3DS restent de nouveau sur la table de la cuisine… batterie à plat. Pour un retour au smartphone. MH est une License pour Ado/ trentenaire et plus au Japon. La 3DS est la console des enfants… d’où la sortie de MH Explore sur smartphone, et le développement de MH Stories pour la 3DS et son animé pour la TV.

      Capcom à choisit la 3DS pour ne pas avoir à modifier ses asset pour MH quand SONY à annoncé la PSVITA. par feignantisme comme tu dis. Et parce que MH et quelques autres jeu Capcom ne servent qu’a financé leur gros jeux Resident Evil et Street Figther. Demain la 3DS s’arrete pour une autre console plus puissante… MH passe sur mobile pour un loooong moment 🙂

      1. Saurus no Haineko dit :

        « Par contre la 3DS est sur les genoux avec MH. Et cet épisodes à les défauts de ses qualités. Le fait d’avoir autant de village, de monstre, de set d’armure… etc la cartouche arrive à saturation en mémoire »

        Alors non, Monster Hunter Generations pèse, en terme de mémoire, quasiment deux fois moins lourd que Monster Hunter 4 Ultimate. ^^

        (J’ai le poids sous les yeux, c’est de l’ordre de 12 000 blocs pour MHG, et un peu plus de 20 000 pour MH4U)

        1. ironbobbi dit :

          Oh ok… Donc ca doit etre un problème de compression/decompression ca peut etre la video d’intro aussi… Bref, je sens une 3DS aux max de ses fonctions avec MH 😉
          MH4 est peut etre moins compressé du fait qu’ils propose moins de zones… Je vois que ça pour expliquer le recul graphique d’un épisode à l’autre.
          (enfin MH n’a jamais briller par ses graphismes… alors un peu plus moche que le dernier… Ca m’empêche pas de kiffer 🙂 )

  12. ironbobbi dit :

    J’envoie un double post j’en suis navré, c’est juste pour une question d’ordre générale pour le site (n’ayant pas de forum, ou de boite à idée à disposition).

    Est il prévu sur le site de faire des fiches pour MH Explore, MH Spirits et MH « Great Quest » (ce dernier c’est ma trad… mais pour les japophones : MH daishurio kuesuto)

    Des jeux qui ont une grande place ici.

    Et puis ensuite, les spin off ? tel que MH nikki pokapoka airu mura ?

    Voilà c’était donc ma question, ce sont des jeux à part entière pas juste du gameplay 🙂

Laisser un commentaire

Monster-Hunter.fr est un site non officiel de passionnés qui n'est pas lié ou affilié de quelque sorte que ce soit à la société CAPCOM ou l'une de ses filiales. Les marques et logos MONSTER HUNTER sont la propriété exclusive de la société CAPCOM. Le site officiel est disponible à cette adresse.

Merci de désactiver AdBlock :)

Comment désactiver AdBlock ou ajouter une exception pour un site ?

ou

Continuer la navigation