Traité de Wyvernologie : Semaine 8

Posté par Ike le 10 novembre 2013 - Catégories: Communauté

Bienvenue à tous dans le huitième traité de Wyvernologie. Aujourd’hui, comme deux semaines auparavant, nous allons voir un sujet un peu plus vaste que d’habitude, englobant tous les monstres. Découvrons donc ensemble les mécanismes de la croissance et du vieillissement des monstres.

Pour un être vivant, la croissance se caractérise par un changement de taille et de forme au fur et à mesure de son vieillissement. Elle peut être due à l’augmentation du nombre de cellules (division cellulaire), à la croissance du volume de certaines cellules ou au développement des os. Ainsi, lorsqu’il grandit, le cartilage composant la structure de l’être vivant est remplacé progressivement par des os solides. La croissance est souvent régulée par des hormones de croissance.

La croissance varie beaucoup selon les monstres. Ainsi, les bébés Gogomoa finissent leur croissance vers seize ans, tandis que celle d’un Jaggi se finit en trois ans. D’autres monstres, notamment le Garara Ajara ou le Dara Amadyura ne finissent jamais de grandir et muent cycliquement. Les Wyverns aviaires raptorials, notamment, finissent leur croissance en quelques années . Une fois leur croissance achevée, les « Raptors » mâles se rassemblent en grandes meutes d’une centaine d’individus lors de leur période des amours (en mars-avril), regroupant plusieurs clans sur 100 km2 à la ronde. Ils participent pendant plus d’une semaine à des luttes cacophoniques et confuses, durant lesquelles une dizaine de Jaggis s’affronte à coups de crocs et de griffes. Le gagnant de tous les combats pourra féconder autant de femelles qu’il le veut, puis s’isolera pendant quelques temps. Durant cette période, les hormones de croissance du Jaggi, normalement stoppées, sont soudainement rejetées en grand nombre dans l’organisme du mâle vainqueur, ceci dû au statut social de l’animal. Celles-ci multiplient fortement l’ossification des cartilages et la division des cellules. Au bout d’un mois vécu en ermitage, le Jaggi sera finalement devenu un Grand Jaggi. Les Ludroths et les Pokaras procèdent de la même façon.

 

Les changements entre le stade juvénile et le stade adulte sont parfois minimes, et se marquent la plupart du temps par une modification de la taille. Certaines espèces, comme les Giggis, subissent une ossification phénoménale au niveau de leurs membres. Durant quelques mois, à un stade déjà avancé de leur croissance, leurs os se développent au rythme d’un doublement de taille toutes les deux semaines. Leurs membres antérieurs, invisibles, se forment et des ailes apparaissent. Les jeunes Brachydios possèdent trois métatarses qui se soudent en un seul os compact au fur et à mesure des années. Les Duramboros sont à l’origine de couleur rouille. La plupart des mères Duramboros emmènent leurs petits dans des zones pour qu’ils se développent. La plupart adoptent le régime végétal, mais certains se mettent à ingérer de petits gravillons, devenant par la suite des Duramboros rouille, qui gardent leur aspect juvénile. Les Khezus restent cachés jusqu’à ce qu’ils aient un métabolisme suffisamment résistant pour résister à l’humidité et au froid. Certains de ces bébés sortent trop tôt, et des chasseurs sont alors envoyés pour les chasser avant qu’ils ne se développent. Les jeunes Barioths n’ont que des embryons de canines, qui se développent en kératine lorsque l’animal grandit. Leur couleur est due à l’application de cette oléorésine fossile après plusieurs années. Les bébés Plesioths font quelques dizaines de centimètres à leur naissance, et passent souvent inaperçus parmi la faune aquatique. Leur taille sera multipliée par mille en l’espace de six ans seulement. Les Basarios se métamorphosent complètement pour passer à l’âge adulte. Les jeunes migrent vers les zones volcaniques et ont alors un mécanisme unique chez les reptiles : ils se créent un cocon de lave séchée. Normalement, seuls les insectes, certains poissons et certains amphibiens ont cette capacité, qui se caractèrise par de nombreux changements morpho-anatomiques et physiologiques. Le Basarios fait une holométabolie soit plusieurs mues successives dont la dernière est la mue nymphal conduisant à l’édification de l’imago, radicalement différent de celui du Basarios (milieu de vie, morphologie…). Celui devient alors un magnifique et puissant Gravios.

 

Les Rathalos et les Rathians ont, eux, des changements au cours de leur croissance, pour marquer un certain statut. Lors de leur maturité sexuelle, à trente ans, ces Wyverns volants commencent un long processus de pigmentation de leur peau. Pendant une vingtaine d’années, ces deux monstres vont ingérer des minéraux , dont un élément, la dragonite, va venir se fixer à leur tissus rendant peu a peu la couleur du Rathalos bleu azur et celle de la Rathian rose vif. Les rares individus qui parviennent à cent ans, se mettent à arborer des reflets or et argent. Un couple de Rathians et Rathalos peut vivre ensemble jusqu’à leur mort, vers cent cinquante ans. La couleur de ces monstres témoigne de leur dangerosité et de leur âge. Les Kamus Orugarons ont le même processus. Si un mâle vit assez longtemps, il commencera un processus de migration vers les zones volcaniques. Les cendres environnantes et la dureté de l’environnement vont procéder comme un changement pour la bête, pour qui l’organisme fera une acclimatation totale à l’environnement, changeant en l’espace d’un an le Kamu en Midogaron. Les Kushalas Daoras changent de peau régulièrement, comme les serpents, lorsque celle-ci commence à rouiller. La taille de cette mue témoigne de l’âge de l’individu (trois mètres environ par dizaine d’années). A un stade de la croissance du monstre, la peau s’arrêtera de grandir et l’âge du monstre se déterminera par des procédés de réaction chimique. Certaines mues révèlent qu’un Kushala Daora peut vivre deux cents ans.

 

Pour finir ce sujet, parlons du Lao Shan Lung (nombre d’entre vous se rappellent les combats titanesques livrés contre ce Dragon Ancien gigantesque). Les Lao Shan Lungs (Draconis Giganteum) sont des dragons gigantesques, souvent comparés à des montagnes qui marchent. Ces monstres grandissent tant que certaines particules flottant dans l’air se fixent sur leur carapace, leur donnant une couleur spécifiant leur habitat et stimulant leur croissance. Les Lao Shan Lungs rouges vivent près des montagnes, tandis que les Lao Shan Lungs cendrés sont de cette couleur à cause de la proximité des ceintures volcaniques qu’ils côtoient. Un Lao Shan Lung continue de grandir tant que ces particules pénètrent par les pores de son organisme, laissant penser que certains individus pourraient atteindre des tailles gigantesques lorsque leur âge est très avancé (peut être le dragon montagne de Monster Hunter Online nécessitant vingt-quatre personnes pour le vaincre ?).

 

Si vous avez des hypothèses à formuler ou des corrections à ajouter n’hésitez pas à poster un commentaire. La semaine prochaine, nous parlerons d’une certaine brute fantôme.

 


8 commentaires sur “Traité de Wyvernologie : Semaine 8

  1. Saurus no Haineko dit :

    La durée de vie des raths est officielle ? Si oui, je me tais, si non, j’ouvre ma gueule et je contredis : Un rath’ qui vit 150 ans ? Impossible ! Sinon c’est un dragon ancien.

    Tu dis que les Raths avalent de la dragonite : Non, non et re-non : Ils n’ont pas l’élément dragon et l’organisme nécessaire pour supporter cela.

    Je crois pas que les raths et leur sous-espèce soit lié à une avancée de l’âge… Plus à une coloration de la peau due à l’environnement. Ainsi, le rathalos rouge ( qui est censé vivre au volcan ) est rouge tandis que la rathian est verte, puisqu’elle est censé vivre dans les forêts.

    Le rathalos Azur qui est censé vivre dans des conditions moins extrême que ces cousins ( pics brumeux ), a une couleur adapté au ciel tandis que la rathian rose arbore cette couleur pour intimider ses adversaires et les éloigner de son nid. ( beaucoup plus agressive que la rathian verte ). les rathian rose et le rathalos rouge étant beaucoup plus lié l’un à l’autre que leur homologue. Les raths or et argent naissant d’une anomalie génétique, d’ou leur rareté.

    Je vois plus l’explication que tu as donné des raths pour le nargacuga qui vieillit pour finalement devenir un sélénite .

    1. Saurus no Haineko dit :

      Rathien rose et rathalos azur* pardon.

      1. mist_aken43 dit :

        les los rouges n’habitent pas seulement les volcans, et de même pour les ians vertes, la forêt. Ils font partis des rares wyverns trouvables à peu près de partout (sauf dans le toudra et le volcan pour la ian, et le desert pour le los). Après leurs changements de couleurs sont bien du à l’âge, je ne sais plus ou je l’ai vus mais c’est expliqué dans un des jeux je crois ^^

    2. Bwazaaah dit :

      Moi ce que je voudrais savoir c’est justement si tu sors ces informations de source sûre ou si c’est une hyopthèse de ta part, je pense que ça pourrait être une bonne idée de citer les sources en fin d’article (même si j’imagine qu’il y a sans doute du wiki là dessous. ^^).

      Pour ce qui est du Lao-Shan, et il me semble que c’est aussi le cas pour les Diablos, si mes souvenirs sont bons on peut connaître son âge en comptant le nombre de cercles « à l’intérieur de sa corne » (j’ai pas le terme exact x) ) comme pour les arbres…

      Sinon tes articles sont toujours très agréables à lire Ike ! =)

  2. Hunterlink683 dit :

    C’est une bonne hypothèse moi je trouve : mode de nutrition = couleur… Parce que l’endroit ou on trouve un rathalos est très variable ! Et puis la rathian et le rathalos sont sensés être des « amants » inséparables ! Le fait que de base la couleur rouge = volcan et vert = foret signifierais que le rathalos pourrait être vert et inversement…

    Et puis on pourrait supposer que c’est grace au fait d’ingérer de la dragonite toutes ces années que le rathalos argent et la rathian dorée ont une faiblesse amoindrie au dragon ( une espèces de « tolérances » qui se fait au fil des ans )

  3. FOXxTITAN dit :

    Mes amies je crois que vous n’avez pas vraiment compris… Ike parle de minerai dragonite pas de « draconium » contenu dans les champi, l’herbe ou les baie, C’est pas la meme chose ^^ ». Et sa théorie est exact une rath rose et azure sont belle et bien des adolescents a maturité sexuel ,c’est expliquer dans un des jeux mais je sais plus lequel (si quelqu’un sais). Pour revenir a se que dit Saurus, faut pas oublier que la rath gold et silver sont les raths les plus vieux de leur espèce: ils sont tres forts, expérimenter, ils s’on certainement tuer des monstres plus dangereux qu’eux en temps normale et meme certainement combatus des hunters et ont survécus. Donc sa ne m’étonnerai pas que certains atteigne cet âge et meme plus… ( et puis c’est les monstres emblêmes de MH donc je leurs fait confiance heh =P)

  4. FOXxTITAN dit :

    PS: j’avoue moi aussi il y a longtemps je pensais que la technique du « flamant rose » etait responsable des couleurs des raths XD

  5. Rexor dit :

    Je ne crois pas que les Jaggis grandissent par statut social. C’est tout connement leur mode de croissance. Un mâle alpha peut être plus agile, gros, mais pas triplé sa taille. Le plus logique serait qu’une fois à l’age adulte (Grand Jaggi), il devienne le matron d’une groupe de jeunes jaggis, modèle qui existe déjà pour de nombreuses espèces.

    Après, on pourrait se dire « Et les femelles ? », bah on peut tout imaginer. Soit les grandes Jaggia vivent dans des contrées que nous n’avons pas exploré (vu qu’on ne les a rencontré qu’à partir de MH3, c’est fort plausible), soit elles restent naines et ne sont fécondées que par les jeunes (les gros peuvent logiquement aussi, mais je pense que les risques de mort de la femelle seraient trop élevé).

Laisser un commentaire

Monster-Hunter.fr est un site non officiel de passionnés qui n'est pas lié ou affilié de quelque sorte que ce soit à la société CAPCOM ou l'une de ses filiales. Les marques et logos MONSTER HUNTER sont la propriété exclusive de la société CAPCOM. Le site officiel est disponible à cette adresse.

Merci de désactiver AdBlock :)

Comment désactiver AdBlock ou ajouter une exception pour un site ?

ou

Continuer la navigation