Traité de Wyvernologie

Posté par Ike le 22 septembre 2013 - Catégories: Communauté

Bienvenue dans une toute nouvelle rubrique, les Traités de Wyvernologie! Le but sera d’éclaircir certains mystères de l’univers de Monster Hunter, dans à peu près tous les domaines, tout en apprenant plein de choses sur les créatures qui peuplent ou ont peuplé notre planète. Le débat et la discussion sont bien sûr ouverts, donc n’hésitez pas à apporter votre vision de l’univers Monster Hunter!

 On commence cette semaine avec notre premier sujet tout droit sorti de Monster Hunter 4:

Le Garara Ajara

D’abord un peu d’histoire réelle. Les lézards, comme les serpents, descendent d’amphibiens primitifs appelés Ictyostegidés, vraisemblablement les premiers vertébrés à avoir posé le pied sur la terre ferme, qui donneront naissance aux amphibiens actuels et aux reptiles. Ce groupe a donné naissance à trois lignées principales :

–       les anapsides, ancêtres des tortues

–       les synapsides, qui verront apparaître les mammifères

–       les diapsides, ancêtres des serpents, lézards, dinosaures, wyverns, léviathans, archosauriens et oiseaux.

Intéressons nous à ce dernier groupe, celui-ci s’est diversifié durant l’ère Secondaire, donnant naissance aux Crocodilidés, aux Dinosaures, aux oiseaux et aux ancêtres des serpents, il y a 150 millions d’années, qui avaient des pattes.

D’après les découvertes des scientifiques, les serpents auraient perdu ce moyen de locomotion durant la période Crétacé, pour mieux s’adapter à l’environnement hostile, et pour occuper une toute nouvelle niche écologique (se faufiler dans des endroits inaccessibles pour d’autres animaux, pour chasser). Mais le Garara Ajara, lui, a gardé ses pattes entières ! Pourquoi ?

A la vue de son apparence, le Garara Ajara aurait quelques similitudes avec le groupe des Léviathans, tels que les Agnaktors, Lagiacrus,  Baruragarus etc. Les Léviathans sont une classe de monstre apparentés aux Archosaures, et aux Nothosaures de la préhistoire. Ce sont une classe reptilienne elle même apparentée aux crocodiles d’aujourd’hui, qui se démarquent par leur démarche et par leurs adaptations aux milieux liquides. Ce sont donc, comme les dinosaures et les lézards, des cousins de la classe serpentine. Ils sont par ailleurs assez proches de ce sous-ordre des Lepidosaures, avec leur corps semi-serpentin et leur long cou et longue queue. Le cas le plus frappant est le Baruragaru (Monster Hunter Frontier G3) : cette espèce invasive marine est, comme qui dirait le lien entre la classe des serpents et celle des Léviathans. Celle-ci à notamment des caractéristiques des deux groupes : long cou, corps serpentin, langue fourchue, les écailles dorsales chevauchantes et triangulaires, les écailles ventrales, les crochets et la pupille verticale comme le boa, … Un certain chaînon manquant ? Plus d’informations sont à venir dans les prochains épisodes de la série, certainement.

La taille impressionnante du Garara Ajara doit certainement lui servir à lutter contre prédateurs qui partagent le même écosystème, tels que le Deviljho. Notons que vers 60 millions d’année, après l’extinction des Dinosaures, certains serpents atteignaient des tailles phénoménales, ainsi Titanoboa (un serpent préhistorique) pouvait atteindre plus de 13 mètres de long, beaucoup plus que l’actuel Anaconda.

Mais à quoi donc lui servent ses pattes ?  Tentons d’y répondre. Auparavant, les pattes des serpents leur servaient, comme aux lézards, à se mouvoir et sans aucun doute pour la chasse. Dans le cas du Garara, ses pattes se sont atrophiées par rapport au reste du corps, au lieu de grandir avec lui. Ainsi, l’humérus, l’ulna (anciennement cubitus) et le radius sont restés relativement petits. Les os du tarse et les métatarses ont eux aussi rapetissé. Ne se déplaçant plus sur ses membres atrophiés, pourquoi les a-t-il conservés ? Probablement parce qu’ils lui donnent un élan de vitesse quand il fond sur une proie, et pour l’aider à amortir le choc qu’emmagasine l’avant de son corps sinueux lorsqu’il creuse. Il pourrait également se servir de ses reliquats pour exercer une pression supplémentaire sur ses proies et sur ses prédateurs, dans le but d’utiliser une forte pression sur les organes internes de ses adversaires. Cela pourrait être un moyen alternatif de tuer des proies au cuir solide tels que les Slagtoths, sans utiliser sa constriction.

 Si vous avez des hypothèses à formuler ou des corrections à ajouter n’hésitez pas à poster un commentaire.

 


46 commentaires sur “Traité de Wyvernologie

  1. Basilord dit :

    Sympa la nouvelle rubrique !
    Bravo à toi, Ike 🙂

    1. Monster4 dit :

      Moi je n’en ai jamais fait alors… Mais j’ai pas tout compris!

      1. Ike dit :

        J’ai essayé d’expliquer le plus clairement possible des notions scientifiques pas forcement simples pour tout le monde, mais ce n’est pas aussi simple que ça en a l’air.

  2. Traakeur dit :

    Magnifique article ! Félicitations Ike.

  3. Zab dit :

    C’est vachement intéressant ;D Moi qui m’intéresse particulièrement aux dinosaures etc… 🙂 Bravo 😉 Physiquement et dans la réalité je suis tout a fait d’accord mais je dirai que Capcom a tenté de reproduire une espèce de monstre qui se rapprocherai des dragons chinois, c’est à dire un long corps de serpent avec quatre petites pattes pour s’accrocher aux parois ^^’ Dans cette catégorie j’inclue le Garara Ajara et le p*tain de Raviente de MH4 à tête de serpent et super classe :p

    1. Ike dit :

      En l’occurrence pour cet article, je me suis servi des notions d’évolution. Mais ce ne sera pas récurrent malheureusement.

  4. Saurus no Haineko dit :

    C’est vraiment sympa ! Un grand bravo !

    Ca me fait penser aux orvets, à première vue on dirait des serpents… Mais non ! Ils ont de minuscules pattes atrophié, comme le garara !

  5. EndoSkull dit :

    Aaaaaaaar, la notion de primitivité ou de chaînon manquant est un non sens en classification phylogénétique ! Un jaggi n’est pas plus primitif ou moins évolué qu’un wyvernien, ce sont là des concepts anthropomorphiques d’un autre âge !

    L’évolution n’est pas dirigée ! Une espèce n’évolue pas pour s’adapter ou répondre à un besoin ! Ce sont des mutations hasardeuses et souvent neutres, qui se transmettent aux générations suivantes, ou pas, via la sélection naturelle !

    Longue vie à cette rubrique 😀

    Et si le sujet vous intéresse plus particulièrement, procurez vous La Terre avant les Dinosaures de Sébastien Steyer, illustré par l’ami Alain Bénéteau 🙂
    (et leur nouvel ouvrage : Requins de la préhistoire à nos jours)

    1. Jon dit :

      « Aaaaaaaar, la notion de primitivité ou de chaînon manquant est un non sens en classification phylogénétique ! Un jaggi n’est pas plus primitif ou moins évolué qu’un wyvernien, ce sont là des concepts anthropomorphiques d’un autre âge ! »

      My god que j’ai rien compris mon ami et je dois pas être le seul xD
      Balance ta science quoi xD

    2. Ike dit :

      Effectivement un Jaggi n’est pas forcement plus primitif qu’un Rathalos, mais le terme « primitif » est plus une appellation réductive pour des espèces disparues, donnée par des scientifiques au 19e-20e siècles. C’est comme le nom grec Oviraptor qui signifie voleur d’oeufs alors qu’en fait cette théorie est fausse. Les Amphibiens tels que l’Acanthostega n’était pas plus diminués physiquement ou mécaniquement que leurs descendants.

      Sinon, je pense quand même qu’une espèce évolue avant tout pour survivre, sinon elle meurt.

      Pour le terme de chaînon manquant, appelons ça plutôt « lien entre deux espèces » 🙂

      1. EndoSkull dit :

        Une espèce n’évolue pas par volonté de survivre.
        Elle « subit » des mutations totalement hasardeuses qui ne sont en aucun cas dirigées. Il n’y a pas de but ou de finalité. (Les voies de la nature sont impénétrables)

        Tout est très bien expliqué et les illu claquent : http://tinyurl.com/p8fauze

        @ Jon : google un peu le vocabulaire, ya rien de bien méchant 🙂

        1. EndoSkull dit :

          Et comme le hasard fait bien les choses, ya ce nouveau bouquin (que je vais surement prendre) : http://www.paleospot.com/actualite.php?actu=20

          1. Ike dit :

            Content de voir quelqu’un d’autre passionné par ce sujet 🙂

  6. Exodus dit :

    Excellente rubrique ! Très saisissante et bourré d’infos intéressantes ! 🙂
    J’aime beaucoup l’idée ! Bravo à toi Ike ! Rendez-vous pris pour le prochain dossier de Wyvernologie. 🙂

    Petit HS : D’ailleurs il n’y a plus la rubrique « Mix d’armures » ? :/

    1. Saurus no Haineko dit :

      Ca ne sert plus à rien hélas, le jeu commence tout doucement sa descente vers sa fin de vie =/

    2. Basilord dit :

      En effet, j’ai arrêté la rubrique depuis un bout de temps maintenant 😛

  7. Angeal Hewley dit :

    Je devrais faire chercheur de talents 😎
    Très intéressant, faudrait s’arranger pour créer un débat sur le site pour qu’en suite tu fasses un condensé des avis & théories 😉

  8. Yon dit :

    Excellent boulot Ike! Les débats risquent de devenir hyper intéressants! En plus tu commences avec le Garara Ajara que je trouve hyper classe. Ce sont les wyvernes de cette taille qui me fascinent le plus.

    Ce que je trouverais hyper intéressant, c’est de déterminer la  »chimérisation » de ces espèces. On pourrait plus facilement faire le lien entre leur environnement et leurs attributs ainsi que les éléments dans lesquels ils évoluent 🙂
    Par exemple, le Lagiacrus possède un corps crocodilien avec une sorte de coup de cobra et use de l’élément foudre. C’est peu commun pour un animal marin, mais on trouve ce genre de chose dans la nature; les anguilles électriques.
    Autre exemple du même genre, l’Agnaktor. L’Agnaktor est un mélange de dragon/crocodile et d’hippocampe. La particularité des hippocampes est que ce sont les mâles qui portent les enfants. On sait que les femelles des Agnaktors sont les Uroktors, et elles sont toute petite comparé aux mâles. On pourrait en déduire que, puisque les Agnaktor sont des hippocampes  »évolués », ils sont beaucoup plus gros que leurs femelles car ils sont sensés pouvoir porter les petits. Etc…

    On peut faire des tas de liens entre la chimérisation de ces espèces et leurs habitudes/environnements.
    Ex: Rathalos/Rathian = hiboux de feu. Lagiacrus = croco anguille électrique. Nargacuga = panthère chauve-souris. Garara Ajara = crotale avec des défenses.

    Enfin, je crois qu’il y a un énorme travail de mélange des cris. Celui du Garara Ajara ressemble au mélange d’un serpent et d’un porc (sanglier). Mais ce n’est qu’un avis.

    1. EndoSkull dit :

      Par chimérisation tu entends les diverses inspirations issues d’animaux réels et légendes, ou bien au sein de l’univers du jeu ?

      Par exemple le Rajang est un mélange évident de Babouin et de Taureau, et fait une référence évidente au saiyens de Dragon Ball (Gros singe noir, puis fourrure dorée et énergie dorée, enveloppé de foudre, et certaines attaques).

      Pour ce qui est des cris, ils sont souvent fait à partir de mélanges de cri d’animaux réels modifiés, en effet. Regarde le making off de Jurassic Park sur la chaine youtube Stan Winston School.

      Par exemple, le cri du Raptor vient principalement de celui d’un dauphin mâle en chaleur. Sa respiration vient d’un cheval, et lorsqu’il appelle ses congénères, il s’agit d’une tortue en plein rapport sexuel 😀

      1. Yon dit :

        J’entends chimérisation dans les 2 sens. A la fois le mélange des animaux mais aussi des références. Bon de toute façon, le but c’est d’étoffer le dossier et de lancer les débats 😉

        Le making of de Jurassic Park est un must see, mais ça fait toujours plaisir de reconnaître un fan 😀 . Mais d’ailleurs il existe aussi un making of du son de Tri qui traîne à quelque part. On y voit les gars galérer à prendre le  »cri » d’un alligator. Le son, c’est important, et déterminer d’où proviennent les sons des monstres peut nous donner des pistes.

        A propos du Rajang qui fait évidemment référence à Dragon Ball, il existe un Rajang  »SSJ3 », et là c’est plus un clin d’oeil mais carrément du fan service: http://www.youtube.com/watch?v=mFDy5JDU-js

  9. Toupie11 dit :

    Intéressant comme rubrique, mais je me demande pourquoi c’est pas Basi’ qui s’en occupe. Il ferait un très bon prof d’SVT. :hap:

    1. Ike dit :

      Pour ceux qui sont impatients de voir leur ami visqueux analysé scientifiquement, je pense que vous serez bientôt rassasiés.

  10. Jinouga31 dit :

    Et bain dis donc,t’en sais des choses Ike!

    1. Ike dit :

      Merci, mais sache que pour faire un article dans ce genre je fais pas mal de recherches, en parallèle à mes connaissances.

  11. Sorin dit :

    J’aime bien cette nouvelle rubrique « intelligente » 😉

  12. Jon dit :

    Rubrique superbe et inattendue : Je suis fan !

  13. Monster4 dit :

    Perso je pense que pour cette bêbête il se sont beaucoup inspirés du pasilic… Sauf que la bêbête en question à des pattes. Sinon exellente rubrique, j’attendrai une présentation d’un autre monstre et je te conseille de faire le zaboazagiru.

    1. Ike dit :

      Moi je pense qu’ils se sont plus inspirés de ça : http://fc01.deviantart.net/fs71/i/2010/239/8/b/Mboi_Tui_by_Light_Schizophrenia.jpg 🙂
      Mais sinon tu as peut être raison en disant qu’ils se seraient, dans une partie, inspirés du Basilic. Et la semaine prochaine je ne parlerais pas d’un monstre.

  14. Ike dit :

    Pour commencer, merci à tous pour le soutien que vous apportez à cette nouvelle rubrique. Je ne pensais pas qu’il y aurait tant de commentaires.
    Et juste pour mettre les choses au clair, je ne ferais pas une fiche de monstre par semaine. Je ne parlerais pas que des monstres mais de l’univers de Monster Hunter en général, avec un sujet précis. Ce sera toujours analysée dans une atmosphère pseudo-scientifique, ne vous inquiétez pas 🙂

    1. Saurus no Haineko dit :

      J’ai toujours trouvé intéressant d’analyser les « univers à monstre », Pokemon par exemple est un excellent truc pour commencer .

      Juste pour savoir : c’est une passion pour toi ou c’est tes études qui t’apportent la connaissance nécessaire ?

      1. Ike dit :

        Pour tout te dire, j’aimais beaucoup les rubriques de certaines personnes sur plusieurs sites, dont celui-ci, et j’eut soudain envie de faire une rubrique en rapport avec la science, sur MH. Donc quand on m’a proposé un poste de rédacteur j’ai dit oui, et j’en ai profité pour lancer cette rubrique que j’écris avec plaisir.
        Donc oui ça tient plus de la passion, mais je m’instruis beaucoup dans les livres et ces connaissances me serviront sans doute pour les études que je voudrais faire.

      2. Ike dit :

        Mais ce ne sont pas vraiment les études qui m’apportent cette connaissance (je suis au lycée), ce sont les livres.

        1. Saurus no Haineko dit :

          Juste un mot, waw.

        2. Jon dit :

          Tu as tout mon respect, c’est à la portée de tout le monde de s’instruire et toi tu l’utilise à très bon escient 😉

          La rubrique la plus instructive pour moi 😀

  15. REaSIoM dit :

    J’adore cette nouvelle rubrique 😀

  16. Vroonime dit :

    Super cette rubrique, je te soutien et j’ai hâte de voir le prochain sujet!

  17. Darkeb dit :

    Original, instructif, bien écrit et intéressant… Je suis adepte, bravo Ike, j’ai hâte de lire le deuxième !

    1. Ike dit :

      Pratiquement fini :).
      Il devrait arrivé vers 18h.

        1. Saurus no Haineko dit :

          Ma touche F5 va te haïr, vraiment.

          1. Ike dit :

            C’est bon

Laisser un commentaire

Monster-Hunter.fr est un site non officiel de passionnés qui n'est pas lié ou affilié de quelque sorte que ce soit à la société CAPCOM ou l'une de ses filiales. Les marques et logos MONSTER HUNTER sont la propriété exclusive de la société CAPCOM. Le site officiel est disponible à cette adresse.

Merci de désactiver AdBlock :)

Comment désactiver AdBlock ou ajouter une exception pour un site ?

ou

Continuer la navigation